L’assurance vie est l’une des formules d’assurances les plus importantes du marché. En effet, c’est une police d’assurance qui met votre famille à l’abri en cas de décès. Si c’est le cas, une somme non imposable se verra remise à vos proches. C’est également une assurance qui servira à couvrir un prêt hypothécaire ou encore un crédit affecté (type crédit auto). Mais il existe également d’autres raisons qui font que la souscription à une assurance vie est importante. Le point sur la question.

Comment choisir une assurance vie ?

L’assurance vie s’utilise de nombreuses façons. Une fois que vous avez appris son utilité, vous devez maintenant choisir l’offre qui vous correspond. Avant de signer votre contrat, posez-vous les bonnes questions. Quels sont vos besoins ? Est-ce une formule qui conviendra à ma famille ? Choisissez en fonction des primes d’assurances qui conviennent à vos finances, mais également à votre famille. Rendez-vous sur mysavings.be/fr/ pour en savoir plus. Si vous ne savez pas vers quel produit vous tourner, le recours à un courtier en assurance est une solution.

Vous allez devoir choisir en fonction :

  • De votre situation professionnelle, mais également familiale
  • De vos objectifs de vie
  • Du type de protection que vous recherchez

Les atouts d’une bonne assurance vie

Le premier et non des moindres, c’est une assurance qui permet la constitution d’un capital sur du très long terme. En effet, après des années, il est possible de clôturer son contrat et de retirer tout le capital disponible bonifié par les intérêts ! La prudence reste de mise. Si vous avez investi dans des unités de compte (UC), il est très rare de se retrouver avec une mise intégrale.

Une assurance vie, c’est également un excellent moyen pour compléter ses fins de mois. Explications : c’est une assurance très pratique une fois que vous partez à la retraite. Si vous voulez transformer votre capital en rente viagère, l’assurance vie est un recours efficace.

bonne assurance vie

Avec une bonne assurance vie, vous bénéficiez également d’une fiscalité très avantageuse et une liberté totale dans le choix des bénéficiaires.

Quel régime fiscal pour votre assurance vie ?

C’est surtout une question pour les bénéficiaires du contrat. Effectivement, lors du décès, les sommes perçus dans le cadre d’une assurance vie ne font pas partie de la succession. Si le bénéficiaire de l’assurance vie est un PACS ou encore un conjoint, il n’est pas redevable de droit de succession.

Si ce n’est pas le cas, le régime fiscal va donc varier en fonction de l’âge de l’assuré (durant le versement des primes). Si c’est une somme versée avant les 70 ans, les capitaux seront taxés à 20% après abattement de la somme de 152500 euros. Après 70 ans, ce sera un abattement de 30500 euros sans tenir compte du nombre de bénéficiaires.

Peut-on souscrire à une assurance vie pour son enfant ?

Il est également possible de souscrire à un contrat d’assurance pour son enfant mineur. Bien évidemment, le contrait d’assurance vie sera alors assorti d’une clause spécifique. Clause qui stipule que l’enfant n’aura accès à la somme épargnée qu’à sa majorité.

Rendez-vous sur ce site pour retrouver d’autres articles similaires.