Dans le cadre d’une location immobilière, les propriétaires sont amenés à effectuer plusieurs tâches. Il doit le faire dans le total respect des lois en vigueur. La première chose à faire est de trouver des preneurs.

Pour ce faire, il faut rédiger des annonces et les publier sur des sites spécialisés. Une fois des candidats potentiels se manifestent, le bailleur doit mener les visites de son appartement. Il devra aussi sélectionner le locataire avec le meilleur profil.

Dès que cette question est réglée, le propriétaire est également tenu d’assurer la gestion administrative et financière. Intéressons-nous davantage à cette dernière.

La réception des loyers

La première motivation des propriétaires dans le fait de mettre en location son appartement est de pouvoir bénéficier des revenus locatifs. Avant même l’entrée en possession des preneurs, les loyers sont fixés par le bailleur. Pour cela il jouit d’une certaine liberté. À noter que le montant de ceux-ci peut varier en fonction :

  • De la localisation du bien
  • Du type de maison
  • Du nombre de chambres
  • De la loi de l’offre et de la demande…

Pour la réception des loyers, les conditions dans lesquelles le paiement doit se faire sont prévues dans le contrat de bail. Dans la pratique, il se fait tous les mois. Mais les parties peuvent convenir d’un commun accord de fixer une autre date pour ce faire.

Pour avoir de plus amples renseignements sur le sujet, cliquer ici.

immobilier à louer

Le recouvrement des loyers impayés

L’une des craintes des bailleurs est de se retrouver avec des locataires qui ne règlent pas leurs loyers à temps. Le recouvrement de celui-ci peut devenir un véritable casse-tête.

L’affaire peut même terminer devant les tribunaux. Mais avant d’en arriver là, il convient de suivre certaines étapes.

Premièrement, il faut essayer de trouver un compromis amiable de paiement des loyers. L’idée est d’arriver à une solution qui permette au locataire de régler ses loyers sans aller jusqu’au procès. Un adage juridique dit : « Un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès ».

À défaut d’un accord amiable, le bailleur doit envoyer à son locataire un courrier de mise en demeure de paiement. Il peut se faire par lettre recommandée avec accusé de réception ou encore être remise en main propre.

Dans ce dernier cas, il doit être signé par le preneur. Il s’agit là d’une preuve juridique qui atteste que l’intéressé a été mis au courant de la situation d’impayé.

Il est entre autres mentionné dans ce document la date limite pour la régularisation du ou des loyers. Après cette date, il sera procédé au recouvrement judiciaire.

Les autres missions du propriétaire dans la gestion financière de son appartement

Il convient de préciser que les tâches à la charge du bailleur sont nombreuses. C’est pour cette raison que plusieurs propriétaires préfèrent confier la gestion de leur bien à des professionnels.

Toutefois, que vous optiez pour cette solution ou choisissez de vous en occuper vous-mêmes, les différentes choses à faire restent les mêmes.

Cela concerne notamment :

  • Le suivi du versement des loyers
  • L’indexation annuelle des loyers
  • La vérification du paiement des factures fournisseurs
  • La répartition des charges
  • La négociation avec les prestataires qui effectuent les travaux à la charge du bailleur…