Tout le monde veut avoir un revenu supplémentaire pour pouvoir faire face aux problèmes et aux imprévus. Certaines personnes qui ont de l’argent de côté souhaitent également le faire fructifier. Pour ce faire, les fonds d’investissement peuvent être une option intéressante.

Ce sont des placements collectifs qui permettent d’investir dans des obligations, des titres ou encore des actions. L’objectif principal est d’en tirer des bénéfices. Pour y parvenir, il est important de mettre en place une stratégie financière efficace. Elle doit être adaptée à votre profil d’investisseur.

Les fonds d’investissements immobiliers sont alors une excellente idée. Pour faire le bon choix, il faut savoir quels sont-ils et comment est qu’ils fonctionnent.

La SCPI ou société civile de placement immobilier

De prime abord, il est important de préciser qu’elle n’est pas cotée en bourse. À noter également qu’elle n’est pas soumise à l’impôt sur les sociétés. Dans la pratique, ce sont les associés qui sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la SCPI se destine plutôt au placement locatif. En règle générale, elle est constituée d’au moins 90 % d’actifs immobiliers.

Le fonctionnement de la SCPI

La SCPI peut être vue comme une société financière. Son fonctionnement n’est pas très difficile à comprendre.

En fait, elle utilise les fonds investis pour acquérir des biens immobiliers de services. Il peut s’agir :

  • De bureaux
  • De commerce
  • De parkings
  • D’entrepôt, etc.

Ceux-ci sont ensuite mis en location dans le but d’en tirer des revenus locatifs réguliers. Les biens immobiliers acquis peuvent également être revendus à un prix supérieur pour profiter d’une plus-value.

En optant pour ce type de fonds d’investissement immobilier, les particuliers auront le choix entre trois formules. Ce sont :

  • La SCPI de rendement : elle concerne les immobiliers d’entreprises
  • La SCPI de plus-value : investissement dans des logements en viager ou en nue-propriété
  • La SCPI fiscale

maison moderne

Les avantages de la SCPI

Les particuliers qui placent leurs argents ce type de fonds d‘investissements immobiliers bénéficient d’une part du capital SCPI. Cela leur ouvre droit à des dividendes qui sont proportionnels au montant de la somme qu’ils ont investie.

Un autre intérêt de la SCPI est que les investisseurs s’affranchissent de la gestion des biens immobiliers. C’est la SCPI elle-même qui s’occupe de cette tâche depuis l’achat en passant par la location. Elle prend également en charge la revente.

Les OPCI ou Organisme de placement collectif immobilier

Les OPCI permettent aux particuliers d’investir dans l’immobilier d’entreprise en mutualisant les risques.

À l’instar des SCPI, ils offrent également la possibilité de percevoir des revenus.

OPCI : comment ça marche ?

Ce qu’il faut savoir avec ce type de fonds d’investissement immobilier, c’est qu’il est constitué de trois poches différentes. Ce sont notamment :

  • Une première avec au moins 50 % d’actifs immobiliers
  • Une seconde avec un des actifs investis dans des produits financiers divers
  • Une dernière composée d’au moins 10 % de liquidités

C’est cette dernière qui fait la particularité de l’OPCI, elle permettra de racheter les parts des investisseurs qui veulent quitter le fonds de placement. À préciser également que les OPCI sont dotés d’un code d’achat. On peut les acquérir auprès :

  • De la société qui gère l’OPCI
  • D’une banque
  • D’un conseiller en gestion de patrimoine

Il faut savoir que ce sont les gérants d’OPCI qui décident de la répartition et du contenu de ces poches. Il en découle que les rendements ainsi que la variation du cours des OPCI dépendront en grande partie de la stratégie adoptée par ces gestionnaires.