Comment affronter les difficultés de la reprise ?

Comment affronter les difficultés de la reprise ?

Les décalages horaires et les différentes activités durant les vacances ont entraîné des modifi cations dans le rythme de vie de vos enfants. De nombreux écoliers éprouvent des difficultés à reprendre un rythme régulier après les vacances d’été.

La productivité scolaire est souvent diminuée après une longue absence. Les premiers jours pourront être fatigants pour vos enfants. La transition ne doit pas être soit trop brutale, aidez-les à reprendre un bon rythme en douceur.

PARLEZ AVEC VOS ENFANTS

Le retour à l’école est source d’angoisses pour les enfants.

Ils vont devoir se conformer aux disciplines, aux devoirs, aux horaires et à leurs camarades… Il faut en parler avec eux, leur proposer de nouvelles activités extrascolaires et leur apporter votre soutien afi n de leur montrer que vous traversez cette « épreuve » avec eux et ainsi rendre cette rentrée plus qu’agréable.

 

ALLER DORMIR TÔT

Le sommeil de vos enfants doit être totalement réparateur afi n d’éviter la fatigue et les manques de concentration.

Se coucher trop tard empêche l’enfant de récupérer correctement et perturbe donc son équilibre. Fini les grasses matinées, il faut se lever tôt et donc se coucher plus tôt, même le week-end.

Evitez la télévision et les jeux vidéo le soir, cela a tendance à exciter les enfants.

9h de sommeil est parfait pour les enfants de 7 à 13 ans et 10 à 12h de sommeil pour les 3 à 6 ans. Réveillez-les en douceur le matin, prévoyez du temps.

 

PRÉPAREZ AVEC VOS ENFANTS LE MATÉRIEL ET LES TENUES VESTIMENTAIRES

Les enfants sont excités à l’idée d’acheter de nouvelles fournitures scolaires et des jolies tenues vestimentaires.

Préparez tout le matériel dont ils auront besoin avec eux. Vous pouvez inculquer à vos enfants la valeur de l’argent, la gestion d’un budget et le recyclage.

 

UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE

Évitez donc les sodas, les repas lourds le soir. Optez pour une alimentation équilibrée et ne négligez pas le petit déjeuner complet du matin ! Céréales, boisson chaude, jus de fruit et yaourt. Un enfant a besoin de 20% des besoins journaliers dès le petit-déjeuner.

Retenez cette bonne habitude toute l’année. Choisissez des heures fi xes et régulières pour les repas et les goûters.

 

RÉADAPTEZ VOTRE ENFANT À L’APPRENTISSAGE EN DEHORS DE L’ÉCOLE

Inutile de donner des devoirs supplémentaires mais vous pouvez lire un livre avec votre enfant le soir et lui demander d’expliquer ce qu’il à compris dans sa lecture. Un apprentissage détendu dans un environnement familial permet à vos enfants d’appréhender l’école de manière plus détendue et avec plus de plaisir.

Les visites culturelles sont aussi un excellent moyen d’apprentissage : l’histoire, la culture ou la fl ore de la région sont de bons thèmes à explorer.

 

VÉRIFIEZ SES VACCINS

Avant de reprendre le chemin de l’école, feuilletez le carnet de santé de votre enfant et vérifiez qu’il a bien toutes les vaccinations et les rappels nécessaires.

 

MATERNELLE

Pour les élèves de maternelle, le respect des rythmes biologiques est essentiel pour faciliter les premiers apprentissages :

• Aidez les enfants à se repérer dans les lieux de l’école et à identifier les adultes de l’école

• Respectez une alternance équilibrée entre les temps d’activité et les temps calmes et de repos des enfants

• Adaptez les activités aux besoins des jeunes enfants

• Organisez avec un soin particulier la transition entre le scolaire et le périscolaire.

L’organisation de la sieste est nécessaire à la prise en compte des besoins de chaque enfant, qui évoluent entre 2 et 5 ans.

Pour les élèves de moyenne section et grande section, elle n’est pas obligatoire mais des activités calmes sont préconisées.

 

COLLÉGIENS ET LYCÉENS

Les règles sont les mêmes. Ce n’est pas parce que votre enfant à l’âge d’être plus autonome qu’il n’a plus besoin de vous.

Vos enfants sont en âge de se fixer des objectifs. Discutez avec eux de leur avenir et aidez-les à trouver des buts pour l’année à venir (choix des langues vivantes, cours de soutiens…)

Identifiez avec eux les matières où ils ont plus de difficultés et qu’il faudra travailler davantage. Les étudiants semblent plus stressés après leurs vacances, assurez-vous que votre enfant ait une véritable pause durant les vacances.

Laissez un commentaire